Actualités

VENDREDI 20 JUILLET À PARTIR DE 16 HEURES ORAGES Bulletin de vigilance météorologique ORANGE

> Voir l'article

Protocoles de sécurisation

 
 
Protocoles de sécurisation

Lundi 11 décembre, Carl Accettone, directeur de Cabinet du Préfet a présidé l’État-Major Départemental de Sécurité en présence notamment d’Eric Maurel, procureur de la République de Nîmes, Emmanuel Garcia, procureur de la République par intérim d’Alès, le Colonel Stéphane Lacroix, commandant au groupement de gendarmerie départementale et du directeur départemental de la sécurité publique : Jean-Pierre Sola.


En préambule, deux protocoles de sécurisation ont été signés :

 

- Le premier a pour objet la protection des agents de la Caisse d’Allocations Familiales du Gard. En effet, en raison de leur mission d’accueil, ces agents de service public peuvent être confrontés au phénomène de violences et parfois d’agression, par des usagers (menaces de mort, port d’armes blanches…).

Partant de ce constat, il a été décidé de conclure ce partenariat original pour renforcer la collaboration en matière de sécurité. Il vise à formaliser le cadre et les modalités opérationnelles de traitement préventif des situations à risque et des sollicitations des forces de l’ordre en cas d’agression des personnels de la Caisse d’Allocations Familiales du Gard.

La Caf pourra bénéficier :

  •  du conseil des référents sûreté de la police ou gendarmerie nationales pour vérifier le niveau de sûreté de ses locaux
  •  de la désignation d’un corresponsant privilégié
  •  de la possibilité de figurer dans la base de données des appels d’urgence de la police ou gendarmerie ou identifier immédiatement le lieu de l’appel
  •  avoir une facilitation pour accompagner le dépôt de plainte des agents victimes.

De son côté, la CAF s’engage à accompagner ses salariés dans leurs démarches de dépôt de plainte et d’aides aux victimes.

- Le second protocole vise la protection des sapeurs-pompiers victimes d’agression. En effet, compte tenu de la recrudescence récente des agressions commises à l’encontre des sapeurs-pompiers, le ministre de l’Intérieur a demandé une actualisation des protocoles concernant la prévention et la lutte contre les agressions visant les sapeurs pompiers.

A ce titre, le protocole mis en place dans le Gard le 30 juin 2015 a été renforcé sur deux points :

  •  Un échange d’information sous l’autorité du préfet lors des réunions hebdomadaires de police.
  •  Un échange d’information en temps réel entre les différents postes de commandement en cas de faits susceptibles d’avoir des répercussions en termes de sécurité pour les autres services.
Copie-IMG_9373

--

Copie-DSC_0516

--

Copie-DSC_0521

--

Copie-DSC_0522

--

Copie-DSC_0524